mercredi 31 octobre 2018

Libération, Spécial Blake et Mortimer, 21 septembre 1996

Couverture, 3 pages de rédactionnel, poster central, rien n'était trop beau pour accueillir la sortie de la première reprise de Blake et Mortimer par Ted Benoit et Jean Van Hamme, en 1996, dans les pages de Libération ce week end du 21 septembre. L'album constitue la première marche de ce qui sera monté par l'éditeur Dargaud comme un événement éditorial chaque année, ou presque, depuis 22 ans. 

© Ted Benoit / Dargaud / Libération



© Ted Benoit / Dargaud / Libération

© Ted Benoit / Dargaud / Libération

© Ted Benoit / Dargaud / Libération




samedi 20 octobre 2018

On a tout essayé, 3 octobre 2001

Ted Benoit participait à l'émission de Laurent Ruquier, On a tout essayé, le 3 octobre 2001, pour présenter L'étrange rendez-vous. On admirera sa patience face à cette assemblée de chroniqueurs que l'on qualifiera gentiment de novice en bande dessinée. 

© Ted Benoit / On a tout essayé

L'intervention de Ted Benoit est entre 18'58" et 25'54" :


© Ted Benoit / On a tout essayé



mercredi 17 octobre 2018

Brother Ray, par Nicolas Finet pour La chaine du livre.TV

Suite à la disparition de Ted Benoit en 2016, La chaine du Livre.tv proposait une évocation de Ray Banana par Nicolas Finet qui y décrypte le personnage emblématique de l'univers de Ted Benoit.


© Ted Benoit / Nicolas Finet / La chaine du livre.tv



mardi 16 octobre 2018

Cargo de Nuit, Interview Cité lumière, 29/01/1986

Belle émotion à retrouver Ted Benoit dans cette interview donnée à l'émission belge Cargo de Nuit en 1986 pour la sortie de Cité Lumière. Il nous y parle de ses inspirations, interviewé par Eric Verhoest et André Buytaers.

© Ted Benoit / Eric Verhoest et André Buytaers / Sonuma


mercredi 7 juin 2017

Une sortie mouvementée, Imagerie Pellerin, 1984

L'Imagerie d'Epinal a ressorti des tiroirs une œuvre intéressante dans le travail de Ted Benoit, évoqué récemment sur ces pages, le pochoir Une sortie mouvementée. On y découvre un Ray Banana en blond inhabituel en promenade dans une fête foraine qui vit une aventure quelque peu décalée dans la tradition des récits de Ted Benoit.

L'image fut éditée en 1984 par l'Imagerie Pellerin, nom que portait l'Imagerie d'Epinal à l'époque et est mise en couleur aux pochoirs à la main. A la même époque, plusieurs affiches d'auteurs de bande dessinée furent éditées par l'Imagerie Pellerin avec entre autres, Martin Veyron, Fred, Margerin, Tardi.

D'un beau format, 76,5 x 47 cm, elle est essentielle à l'amateur du travail de Ted Benoit. Indispensable ! Seulement quelques exemplaires sont disponibles.



© Ted Benoit / Imagerie Pellerin / Imagerie d'Epinal

A découvrir sur le site de l'Imagerie d'Epinal : ici


lundi 24 octobre 2016

Hommage de François Ayroles, en terrasse, 10 octobre 2016

François Ayroles, homme de traits et de lettres, auteur de plusieurs ouvrages érudits en bande dessinée autour de la langue française, nous propose un bel hommage à Ted Benoit sur le site du Monde dans sa série En terrasse le 10 octobre :

© François Ayroles / Le Monde

dimanche 23 octobre 2016

Une sortie mouvementée, Ray Banana à l'Imagerie Pellerin, 1984

C'est un Ray Banana original et blond platine que Ted Benoit nous proposait en 1984 dans cette planche intitulée Une Sortie Mouvementée. L'Imagerie Pellerin, qui éditait cette planche, sortait à la même époque des planches de Fred, Tardi, Martin Veyron... Mise en couleur à la main au pochoir dans la tradition de l'imagerie Pellerin que prolonge aujourd'hui l'Imagerie d'Epinal.

© Ted Benoit / Imagerie Pellerin

jeudi 6 octobre 2016

Funérailles de Ted Benoit, 6 octobre 2016, allocution de Jean-Luc Fromental

Le moment fut émouvant et plein de bon souvenirs. Famille et amis de Ted/Thierry Benoit se sont retrouvés cet après midi du 6 octobre 2016au Père Lachaise sous un soleil radieux.

Entre moments de recueillement et chansons (Bob Dylan, The Beatles), deux allocutions furent pronocées, sous le regard du buste de Ray Banana (réalisé par Liza Benoit en 2014).



Jean-Luc Fromental, mémoire vivante des arts et plume subtile, intervenait en premier, relatant les souvenirs des années Métal. Il fut suivi par l'une des deux sœurs de Ted Benoit (l'ainé, il avait deux sœurs et un frère). Elle relatait les souvenirs de l'enfance de Ted Benoit dont le génie se révéla très tôt et prit de multiples formes. Les amis qui connaissaient très peu cette époque n'en furent cependant pas surpris tant la culture et l'esprit de l'homme ne pouvaient trouver leurs racines que dans une curiosité fondatrice.

Voici le texte que Jean-Luc Fromental a écrit et prononcé devant l'assemblée :

Ted Benoit – le 6 octobre 2016 – Père Lachaise
Texte Jean-Luc Fromental

Nous étions à Nérac, pour célébrer la mémoire de l'un de nos grands absents, Yves Chaland, quand la nouvelle est tombée. Un froid terrible s'est abattu sur notre petit groupe, constitué en grande part d'amis proches, de compagnons de route de Ted, Thierry Benoit.
Le chagrin, un chagrin indicible, discret mais profond, a teinté ce moment qui devait être de pur bonheur, auquel Thierry et Madeleine devaient participer.
Chacun de nous, je pense, dans le secret de sa conscience, a été assailli de souvenirs très chers.
D'images… 
L'acuité du regard cachée derrière les verres fumés… la bonhommie du visage à l'abri d'une petite moustache à la Clark Gable… la réplique caustique habillant la pudeur, la mesure, la sagesse et la générosité des propos…
Ted Benoit est, était, Ray Banana. 
Je l'ai connu à Métal Hurlant. Nous nous sommes plu tout de suite. J'ai aimé, dans ce petit monde de bruyants histrions, de pirates tonitruants, sa discrétion, son opiniâtreté à l'ouvrage, son insatiable passion du cinéma, son inlassable curiosité, et surtout cet élan qui le lançait à l'assaut de tâches, de projets, d'aventures que tant d'autres auraient estimés hors de portée.
Il publiait dans Métal Aventure, dont je m'occupais, les merveilleuses pages de Bingo Bongo, variations joyeuses et sexy sur cette Ligne Claire dont il s'est imposé comme l'un des maîtres, après avoir fait, comme d'autres, un tour du côté de chez Moebius. Il est prêt de lui, à présent, à la droite de Jean, au Panthéon de ces artistes qui nous ont donné tant de bonheur.
Mais attention, le philosophe Maurice Blanchot prévient : "L'image est bonheur, mais près d'elle le néant séjourne…" Il ajoute : "A  sa limite il apparaît, et toute la puissance de l'image, tirée de l'abîme en quoi elle se fonde, ne peut s'exprimer qu'en lui faisant appel."
Alors voilà, la belle, la fragile, la rassurante image se déchire, pour nous révéler ce qui nous attend, ce néant.
Ne t'en fais pas, Ted, nous arrivons.
Nous sommes les sursitaires.
Heureusement, il reste la mémoire, la culture, le discernement de ceux qui viendront après nous, lecteurs, exégètes, gens du livre, et tous te promettent, c'est certain, une forme d'immortalité.
Madeleine,  Liza, Fanny, Joseph, nous sommes près de vous, tout contre vous, dans ce moment très sombre.
Nous partageons avec vous ce qui nous reste d'espoir et de lumière.





vendredi 30 septembre 2016

Ted Benoit RIP, 1947-2016

Triste nouvelle, Ted Benoit nous a quittés ce vendredi 30 septembre 2016. Il gambade maintenant dans quelque vallée lointaine.

C'était un homme attachant, généreux, drôle, passionnant. Derrière un calme apparent, se cachait un esprit vif, une personnalité virevoltante, touchante et une grande culture. C'était un plaisir de discuter avec lui, de parler peinture, cinéma, dessin.

Artiste fabuleux, il laisse une belle œuvre de dessins, illustrations, et bande dessinée avec ses personnages Ray Banana, Bingo Bongo, Thelma Ritter et assurément les deux plus beaux albums de reprise de Blake et Mortimer.

Avec Madeleine DeMille, il formait un couple tellement sympathique, tellement généreux.  

So Long Thierry! Ce fut un plaisir de te connaître! Mais tu es parti beaucoup trop tôt!

Ted Benoit et Madeleine DeMille
24 juin 2013, Plouharnel

Toutes mes pensées vont à sa famille et ses proches et en particulier à Madeleine et ses enfants Liza et Joseph.

jeudi 7 avril 2016

Comicdom Con, Athènes, 15, 16 et 17 avril 2016

Plus de 5 ans après sa participation à l'exposition « Regard sur la BD francophone », Ted Benoit retourne en Grèce à la mi avril 2016. Il sera en effet invité de la ComicDom Con qui se tiendra à Athènes les 15, 16 et 17 avril en compagnie de Madeleine DeMille.

 
Les Hellènes amateurs de ligne pas si claire et de philosphie pourront y découvrir l'édition locale de La philosophie dans la piscine :

 
Ted Benoit et Madeleine DeMille rencontreront leur public à l'Institut Français le samedi 16 de 15h15 à 17h15.
 
Ted Benoit et Madeleine DeMille :
 
 
et comme on dit à Athènes :
 
Οι διάσημοι Γάλλος δημιουργοί θα απαντήσουν στις ερωτήσεις του κοινού, ενώ έπειτα θα υπογράψουν και τα άλμπουμ που θα τους φέρουν οι θαυμαστές τους!
 
 
Pour tout savoir sur l'évènement :